Ventsdetat

Un site contre les éoliennes

  • Accueil
  • > Non classé
  • > La Creuse compte trois parcs en fonctionnement, quatre autres devraient être construits bientôt
14
déc 2016
La Creuse compte trois parcs en fonctionnement, quatre autres devraient être construits bientôt
Posté dans Non classé par ventsdetat à 1:08 | Pas de réponses »
Éoliennes

La Creuse compte trois parcs en fonctionnement, quatre autres devraient être construits bientôt

Publié le 08/12/2016

En Creuse, sept parcs éoliens ont été autorisés par le préfet entre 2007 et janvier 2016. Trois sont d’ores et déjà en fonctionnement, quatre devraient être construits et trois autres sont en instruction en préfecture.

Le Schéma régional éolien prévoyait pour le Limousin un premier objectif de 600 mégawatts (MW) pour 2020, pour atteindre, à l’horizon 2030, un objectif de 1.500 MW. En Creuse, les trois parcs en fonctionnement concentrent une puissance théorique de 41 MW. Si les quatre projets autorisés sortent de terre , elle passera à 93 MW et à environ 135 MW maximum si les trois projets en instruction sont validés. On est encore loin de l’objectif à atteindre d’ici quatre ans , d’autant que la Creuse n’est pas connue pour être une terre des plus ventées. Mais les sociétés de l’éolien l’assurent, elles n’installent des éoliennes que si les ressources en vent sont suffisantes pour produire de l’ énergie.

Une cinquantaine d’éoliennes sur l’horizon creusoisLes trois parcs en fonctionnement se situent sur les communes de Chambonchard (6), Bussière- Saint-Georges et Saint-Marien (9), La Souterraine et Saint-Agnant-de-Versillat (4).

Quatre parcs ont été autorisés mais ne sont pas encore construits. Il s’agit du parc éolien du Chauchet et Saint-Priest autorisé en juillet   2011 (5), de celui du Bois Chardon sur les communes d’Azérables et Saint-Sébastien , autorisé en mars 2010 (10), de Viersat et Quinssaines (Allier) autorisé en juillet 2015 (8) et de celui de la Chapelle-Baloue et Saint-Sébastien autorisé en janvier dernier (4). Ce serait donc près d’une cinquantaine d’éoliennes qui tourneraient au-dessus du paysage creusois pour une puissance maximale totale de 100 MW.

Quant aux trois dossiers en cours d’instruction (1), la société Boralex a déposé un dossier en décembre 2015 pour son projet de Parc des Monts de Guéret qui installerait 6 éoliennes sur les communes de Lépinas, Peyrabout, Savennes et Sainte-Feyre (12 MW). Un permis de construire a été accordé le 10 novembre dernier à la SAS Pew Anzeme (société Ecodelta) pour son projet de parc éolien d’Anzême qui compterait 8 éoliennes (16 à 20 MW). Une autre SAS émanant d’Ecodelta, Pew Saint-Fiel a aussi bénéficié d’un permis de construire délivré le 14 octobre dernier pour un projet de 4 éoliennes (8 à 10 MW) sur la commune de Saint-Fiel. L’autorisation au titre de l’ICPE est en cours pour ces deux projets.

(1) Le 4 e projet, celui du parc des Perrières, sur les communes de Roches et Genouillac, qui prévoyait 7 éoliennes (22 MW) a vu son permis de construire refusé par la préfecture en raison de l’avis défavorable du ministère de la Défense (le Secteur d’ entraînement à basse altitude Combrailles est implanté non loin de là).

Julie Ho Hoa


Fil RSS 2.0. Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus